Ainsi, entre l’instant fugitif et le temps long, entre pulsation et maîtrise, l‘œuvre de Pablo Flaiszman se construit dans des interactions inopinées et récurrentes qui, ouvrant au visiteur des univers contrastés, ne le laissent jamais indifférent et l’attirent dans les secrets d’un monde de silence, de doute et de partage, illuminé parfois de rares moments d’apaisement.

Christine Moissinac